Translate

samedi 8 octobre 2016

[Tiger Model] AMX -10 RCR par Thomas au 1/35

Bonjour à tous,


Le montage de cet AMX remonte à loin… 


Au mois de février dernier, la météo était tellement incertaine sur les conditions de neige à la montagne, que je me suis dit qu’au cas où celle-ci ne se décidait pas à tomber, il faudrait bien que j’ai autre chose que le ski pour m’occuper… J’ai donc mis la boite de l’AMX dans le coffre, avec les quelques outils de base pour bricoler (cutter, pince coupante, lime et colle)… 

Puis finalement la neige est tombée toute la première nuit… (avant/après ci-dessous !)






Mais le soir au coin de la cheminée (ou plutôt du radiateur…), j’ai quand même attaqué le montage !
La caisse est assemblée, mais il y a un gros problème de jonctionement. Au niveau du glacis avant et de la plage arrière avec le bas de caisse, il faudra mastiquer…



 Les jantes et les blindages sont également assemblés, mais ces derniers ne seront collés qu’en toutes fin de montages car la mise en place des roues deviendrait impossible. Ils seront maintenus avec de la pattafix pout la phase de peinture.


 La tourelle a été également assemblée puis la maquette est restée à ce stade pendant un certain temps, le temps de finir ce que j’avais en cours à la maison, puis un jour je m’y suis de nouveau attelé.



J’ai collé toutes les pièces en photo-découpe, puis mastiqué les zones citées plus ci-dessus.

J’ai emprunté la peinture texturé d’un collègue (merci Nico !) pour faire les zones antidérapantes. Le rendu est vraiment bien.

La maquette, le produit et un article de Steel Master et en avant !


Le résultat est plutôt sympa.





J’ai ajouté un fil de cuivre de 0.5mm partant du  gros boitier électrique de la tourelle allant jusqu’en haut du viseur pour réaliser le câblage
De retour à la maison, j’ai ensuite attaqué la peinture, avec le set couleur OTAN de MIG que j’avais acheté à l’expo de Hyères 2015.
Déception, le noir est un simple noir mat… il s’est pas trop cassé la tête… pour les 2 autres couleurs, j’y reviendrai plus tard.

Entre temps, je me suis procuré via une commande groupée du club chez BLAST (et que je tiens à remercier pour le geste commercial consenti au vue du montant de la commande) le set d’amélioration contenant le paquetage de tourelle (ref BL35239K) ainsi que des roues en résine de Model Miniature.

Pour les roues, c’est bien simple, leur qualité étant bien inférieure à celle fournie en vinyle dans la boite… je ne les utiliserais pas !
Pour le paquetage, il a fallu faire un peu de chirurgie pour incorporer le tout, et je n’ai pas utilisé la pièce remplaçant la main courante sur le côté gauche de la tourelle, car c’est tout le blindage qu’il aurait fallu décoller, et j’ai jugé l’opération trop risqué à ce stade d’avancement de la maquette… J’ai fait don de cette pièce, ainsi que des roues en résine, à François qui a aussi cette maquette à monter (vas-y fonce François !).

Après ces opérations, j’ai remis un coup de noir sur les pièces en résine pour uniformiser puis j’ai repris les travaux de peinture.
J’ai voulu testé la patte de masquage MIG pour le camouflage. 


Là pour le coup, c’est pas mal… long à mettre en place, mais très utile si on n’est pas très à l’aise avec la peinture à main levée de camouflage à l’aérographe. L’avantage par rapport à la pattafix, c’est que ça n’adhère pas et c’est très facile à retirer. Par contre, il faut faire de suite la peinture après la mise en place, car la patte à tendance à « couler », et donc de modifier la mise en place effectuée de la patte par rapport à un plan de peinture.
J’ai donc commencé par le vert OTAN MIG, qui ma foi est plutôt conforme, puis le marron OTAN MIG, qui là franchement c’est du grand n’importe quoi… on est plus sur du rose que sur du marron…



 Finalement, j’ai repris chaque teinte à main levée, en remplaçant le noir MIG par du H77 Tire black gunze, et le marron XF68 nato brown Tamiya.

Il faut savoir que dans tous les cas, les teintes sont soumises à interprétation. En effet, selon les conditions météo du lieu d’utilisation du véhicule et son exposition au soleil, les couleurs vieillissent différemment, pour ça je vous invite à consulter le document joint. Les couleurs d’un véhicule défilant sur les Champs Elysées un 14 juillet n’auront rien à voir avec celles d’un véhicule revenant d’une mission en Afrique.

Je vous conseil la lecture de ce POST, cela tempèrera les réflexions de ceux qui savent tout sur tout.

Pour finir, après pose des quelques décals, j’ai appliqué le traitement habituel. Un jus de neutral wash MIG pour fondre les couleurs et plusieurs voiles de buff XF57 Tamiya pour l’empoussiérage.





Après quelques mois j'ai fini le socle de présentation.










Il sera visible à Maquette Expo de Hyères en octobre 2017.
A bienôt !
Thomas

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire