Translate

samedi 25 novembre 2017

[TRUMPETER] M1117 Guardian à la sauce Pershmergas


Bonjour.    

Je vous présente une version un peu modifiée de cet engin.





  Historique
  Évolution des V-100 et V-150 datant du Vietnam, le M1117 Guardian a été développé dans les années 90 pour servir de véhicule blindé de sécurité (Armoured Security Vehicle) aux unités de police militaire US. C’est le premier véhicule américain incluant la résistance aux mines dans sa conception. Utilisé par l’Oncle Sam au Kosovo, en Afghanistan et en Iraq, il est décliné en plusieurs variantes (commandement, dépannage,  reconnaissance, ambulance, transport) et est maintenant opéré par une petite dizaine de pays dont l’Irak.

M1117 Irakien
Depuis 2014, certains véhicules irakiens ont été récupérés et utilisés par les différents belligérants, dont les kurdes, qui les ont alors repeints et modifiés (protections des roues, modifications de tourelle).
De nombreuses photos de ces véhicules modifiés sont sur internet et l’on constate qu’ils sont tous uniques… 
 
M1117 kurde avant modifications
M1117 modifié
1.      Revue du kit
Le kit Trumpeter référence 01541 est fidèle à la marque chinoise :
·        Notice claire
·        Pièces finement moulées
·        Montage aisé et rapide avec peu ou pas de masticage
Le seul point négatif est qu’il manque l’intérieure du véhicule alors que pour le BRDM2, Trumpeter s’en est occupé…
En « after-market » on peut trouver roues, accessoire et intérieur en résine et photo découpe. Les références sont disponibles sur l’excellent site scalemates :

1.      Montage “from the box” et modifications “scratch”
Ayant choisi de tout fermer, le montage de la maquette de base a été assez rapide, le kit étant de bonne facture; j’ai simplement gardé les deux essieux séparés de la caisse afin d’avoir la place pour faire mes modifications et ce jusqu’à la phase de patine.
La structure des protections de roue est alors réalisée en profilés evergreen; nul besoin d’être précis au dixième de millimètre puisque les modifications des vrais véhicules résultent d’ateliers « artisanaux » multiples et sont faites avec ce qui est disponible sur l’instant…

 

 

L’habillage des structures rapportées (protection des roues et tourelle) est ensuite réalisé à partir de cannettes de soda découpées et déroulées. Afin de rendre ces feuilles de métal plus faciles à travailler et à mettre en forme, j’ai comme pour de la photo découpe appliqué un recuit (on chauffe le métal avec une flamme et il perd son élasticité). Le collage se faisant à la colle cyanoacrylate évidement.



Les ajustements ne pouvant être parfaits sur les parties en scratch, quelques passes de surfacer et masticage sont nécessaires.
Les « jupes » en caoutchouc utilisées sur certains théâtres, sur VBL en Afghanistan par exemple, sont faites avec de la feuille d’étain récupéré sur des bouteilles de vin. Une fois aplanie, cette matière se travaille facilement et se colle aussi à la cyano.


Des boulons de la marque Meng sont ensuite pris pour représenter la fixation des « jupes » ; faciles à utiliser, disponibles en différentes tailles et formes... encore une référence utile à avoir pour faire du scratch ou remplacer ceux d’un kit qui ne seraient pas présents ou pas à votre gout…


1.      Peinture
L’ensemble des éléments est sous couché au « Primer Light Grey » de chez Prince August et un pré-ombrage des arrêtes est fait avec du «Flat Rubber Black » de la marque TAMIYA (réf. XF-85) ; cette couleur est aussi utilisée en plusieurs couches sur les jupes de protection des roues.

 





J’ai ensuite pris comme teinte de base  du « Flat Deck Tan » (réf. XF-55) appliqué sur l’ensemble sauf les pneus.
J’ai utilisé du « Mascol» appliqué avec un petit morceau de mousse sur les jupes pour réaliser des écaillages de peinture sur le caoutchouc.
 

 
Après un séchage complet (plusieurs jours), j’ai essayé d’appliquer un effet zénithal en :
·        assombrissant la teinte de base avec du « Flat Buff » (XF-57) pour les parties basses et les creux
·        éclaircissant la teinte de base avec un « blanc cassé » presque crème d’une autre marque  
Le résultat n’étant pas facile à voir avec une teinte de base aussi claire, une passe de jus et de « dry brush » permettra au final de donner du contraste au modèle.

Les taches de camouflage sont faites au « Flat NATO Green » (XF-61) ; j’ai utilisé trois pochoirs découpés dans de post-it tenus tour à tour à la main en différents emplacement et selon différentes orientations. 


Les surfaces vitrées et la base des jupes sont alors démasquées et quelques retouches de peinture sont faites au pinceau en utilisant le « Flat Buff ».







Canons et conduit d’alimentation en munitions du LGA 40mm sont repris au pinceau au « Gunmetal » X-10.

On passe ensuite au classique vernis brillant de la marque Prince August avant les jus et le vieillissement, aucune décalcomanie n’étant appliquée pour cette version.



1.      Patine
J’ai procédé de façon  classique en appliquant, sur l’ensemble de l’engin, un « wash OIF/OEF» de chez AKInteractive. Après un léger séchage, on repasse avec un pinceau imbibé de « white » pour enlever les excédents. Cette méthode permet aussi de bien faire partir le jus dans les creux.
La couleur « Gloss Smoke » X-19 de la marque aux étoiles est utilisée pour noircir l’échappement et faire ressortir certains détails sur les capots moteurs et les bouchons de réservoir carburant.



Les antennes sont faites en fibre optique ; très souples et résistantes leur installation a nécessité de faire de petits perçages pour les glisser dedans.
Le drapeau est lui réalisé en feuille d’étain, peint à la TAMIYA puis mis en forme et en place.

On passe alors au vernis mat Prince August sur tout l’ensemble.
Touche finale avec l’application d’un voile de « Buff » sur la maquette en insistant plus sur les parties basses et arrière en s’inspirant des nombreuses photos le montrant en opération




1.      Conclusion
Modèle original, maquette agréable à monter et qui offre pas mal de possibilités pour du « tuning »… Un bon choix !

A plus

François


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire